Le pouvoir de la respiration

Le pouvoir de la respiration

Le pouvoir de la respiration 2560 1707 Pimp Yourself

Revenir au principe de la respiration

Arrête toi et respire.

Bouddha

Évidemment, la respiration est d’abord symbolique : le souffle, c’est la vie. Nous naissons et nous respirons pour la première fois, puis nous quittons la Terre en rendant « notre dernier souffle ». Il incarne à lui seul, la Vie. Se rendre compte que l’on est, à ce point, dépendant de lui peut faire peur aux plus anxieux d’entre nous. Moi la première. Je sens d’ailleurs qu’il se saccade à un peu plus au moment où j’écris ces lignes.

Alors nous préférons davantage l’oublier et ne pas lui accorder notre attention. On laisse la respiration devenir un mécanisme banal, normal. Mais la plupart du temps, nous respirons « mal ». On a beau respirer et expirer à longueur de journée, notre corps manque d’oxygène.

Pourtant, se concentrer sur son souffle est une des clé majeure pour réguler à la fois le corps et l’esprit. La respiration est le pilier de la santé holistique. Se concentrer sur elle aide à mieux appréhender nos émotions les plus perturbatrices comme le stress, l’angoisse ou l’anxiété.

C’est quoi « bien respirer » ?

La respiration est, comme tout, liée à notre état global : mental et psychique. Elle influe sur nos émotions et nos émotions agissent sur elle. Si tu es stressé(e) ou angoissé(e), ta respiration sera saccadée et superficielle. Si tu es calme et apaisé(e), elle sera longue et profonde. Et vice versa.

Une « bonne » respiration est donc plutôt ralentie. Pourquoi les tortues vivent plus longtemps à ton avis ? (bon, elles, elles peuvent aussi respirer par l’anus, hé ouais). Une respiration lente va permettre notamment de mieux oxygéner le sang, de mieux évacuer le dioxyde de carbone, de mieux gérer ses émotions, de renforcer le système immunitaire mais aussi d’améliorer sa digestion, sa concentration ou encore permettre d’avoir un meilleur sommeil.

Quand on prend le temps de se poser 5 min et de respirer, on y voit tout de suite plus clair. Pas toi ?

Commencez par respirer ;
tout sera plus clair ensuite.

Christophe André

Il existe plusieurs mécanismes de respiration, en voici deux :

La respiration thoracique

C’est la respiration que nous pratiquons inconsciemment le plus souvent. Influencés par le rythme que nous impose notre chère société, le souffle provient et s’arrête généralement en haut du buste. C’est la respiration thoracique. On dit qu’elle peut être superficielle, saccadée et irrégulière. Dans ces cas là, nos poumons sont remplis à 30% seulement de leur capacité. Nos cellules ne sont pas oxygénées correctement, ce qui ne permet pas aux toxines d’être éliminées de façon optimale.

La respiration abdominale

C’est la technique la plus simple à mettre en pratique. Elle vise à faire descendre le souffle beaucoup plus bas, jusqu’au ventre. C’est ce qu’on appelle aussi la respiration ventrale. Elle nécessite un peu plus de temps et surtout de reprendre conscience de sa respiration. Lorsqu’on respire avec le ventre, on le sent qu’il se gonfle et se dégonfle à chaque inspiration et expiration.

Quelques exercices

J’avais souvent des montées d’angoisse il y a quelques temps. Encore aujourd’hui, cela m’arrive ponctuellement. Dans ces moments là, je me sens asphyxiée, avec une grosse pression sur la poitrine. Comme si l’air qui m’entourait n’était pas suffisant.

Dans ces moments là, je sors prendre un peu l’air ou je me concentre de nouveau sur ma respiration. Au moment de dormir aussi. Me concentrer sur mon souffle me permet de moins cogiter sur ma journée, ou sur ce que je dois faire le lendemain.

La respiration est un outil gratuit et à porter de main, ce serait tout de même dommage de ne pas l’utiliser pour son bien-être tu ne trouves pas ?

Alors voici quelques exercices que j’essaye de mettre en pratique à chaque fois que j’en ressens le besoin.

La technique du comptage

C’est une pratique très souvent utilisée dans la méditation de pleine conscience.

La technique est très simple :

  • Inspire une première fois
  • Expire une première fois
  • Compte 1.
  • Inspire une deuxième fois
  • Expire une deuxième fois
  • Compte 2.
  • Inspire une troisième fois
  • Expire une troisième fois
  • Compte 3.
  • Et ainsi de suite, jusqu’à 10.
  • Si tu sens que c’est nécessaire, recommence.

Le 4-4-8

Le 4-4-8 une technique que j’apprécie particulièrement quand je me sens énervée ou en colère et que j’ai besoin de me calmer. Elle fait baisser les tensions intérieures et diminue l’anxiété.

Pour se faire :

  1. Inspire pendant 4 secondes
  2. Bloque ta respiration pendant 4 secondes
  3. Expire pendant 8 secondes
  4. Respire à nouveau normalement pendant une minute puis recommence si c’est nécessaire.

Le 4-7-8

J’ai découvert cette technique via une application de méditation. Elle permet de s’endormir rapidement, très rapidement même. Si tu as souvent du mal à t’endormir et que tu cogites beaucoup, je te recommande cet exercice. Pour ma part, je me suis endormie alors que je n’avais même pas terminé la séance la première fois et je me souviens avoir dormi comme un bébé la nuit qui a suivi.

Pour la mettre en pratique, c’est plus ou moins la même chose que la technique précédente :

  • Inspire par le nez pendant 4 secondes
  • Bloque ta respiration pendant 7 secondes
  • Expire par la bouche pendant 8 secondes
  • Recommence 3 à 4 fois si nécessaire.

Les pratiques qui allient la respiration

Il existe aujourd’hui de nombreuses pratiques incluant le souffle comme point d’ancrage. J’en pratique certaines d’entre elles.

La sophrologie

La sophrologie chercher à harmoniser le corps et l’esprit en se basant sur des techniques de développement personnel pour mieux se connaître. Par définition, c’est « l’étude de la conscience et la conquête des valeurs existentielles de l’être ».

Elle est particulièrement recommandée en cas de stress, de troubles alimentaires, de troubles du sommeil ou encore en cas d’addiction. Elle s’appuie sur 3 piliers principaux : la relaxation, la respiration et la visualisation.

Je ne l’ai encore jamais pratiquée.

La méditation de pleine conscience

La méditation de pleine conscience (mindfulness en anglais) cherche à se focaliser sur l’instant présent. Sur l’ici, et le maintenant. Elle vise à faire prendre conscience de ses sensations, de ses pensées, de ses émotions, sans les juger. Elle permet d’entraîner nos capacités d’attention, pour nous faire profiter du moment présent, de façon éthique et avec bienveillance, surtout à travers la respiration.

Je reviendrai sur le sujet de la méditation de pleine conscience plus tard car c’est celle que je pratique le plus. J’apprécie particulièrement cette pratique car elle est simple à mettre en place et accessible à tous.

Le yoga

Le yoga est sans doute LA pratique holistique par excellence. Cette pratique ancestrale indienne prône l’union du corps et de l’esprit. Le yoga mélange à lui seul toutes les techniques d’harmonisation du corps et du mental à travers des postures (asana), des techniques de méditation et de respiration mais aussi des habitudes alimentaires saines.

Au delà de ses bienfaits, c’est aussi une philosophie et un mode de vie à part entière.

Personnellement j’ai commencé il y a peu à le mettre en pratique, notamment pour permettre de m’assouplir un peu (je suis un véritable bâton…).

Comme tu le vois, il existe énormément de moyens de ré-intégrer la respiration de manière consciente dans nos vies. Personnellement, je prends le temps le matin au lever, et le soir au coucher pour me poser et me concentrer de nouveau sur mon souffle intérieur. C’est simple, c’est l’histoire de 5 min et c’est pour moi un des pilier d’un corps en bonne santé.

N’oublie donc plus de respirer !

À très vite,
♀ Camille

Sources :
Je médite, jour après jour – Christophe André
Révélez votre GLOW – Claire Andréewitch

Photo by Max van den Oetelaar on Unsplash

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.